De ma fenêtre

De ma fenêtre
Toulouse, 5 juillet 2014, 21h15

dimanche 2 novembre 2014

Sauvage ontologie 29


Il arrive qu'en deux trois secondes
l'envol d'un moineau d'une abeille
le frémissement d'un platane
au tronc lisse
des plis à la commissure des lèvres
où flotte un sourire creusé
de mystère
ricoche un coup de klaxon
sur le Canal endormi
de carpes gavé menant vie secrète
sous les feuilles tombées
dans le silence de la nuit
il arrive qu'en un éclair
l'écho de joie en l'être ébréchée
fasse trembler les paupières nues
s'écrase au fond du crâne
en pluie de verre
de faïence bleue décorée
fleurs aux larges pétales
personnages mythiques
sauvés de l'oubli de la mort
juste le temps de briller
sous le regard jeté au loin
dilué plein ciel immaculé
aussi vain que les secondes écoulées
dont nul souvenir ne viendra
ici ou là raviver
la fulgurance rêveuse ni l'éclat
il arrive qu'en deux trois secondes
le monde bascule dans l'eau
où se reflète les façades hautaines
l'histoire indifférente
s'étonnait-il d'un bruit étrange
dans le lave-linge
un cri étouffé retenu
à l'essorage tandis qu'à la fenêtre
passait un vol d'oies
sauvages.

(2 novembre 2014)
Toulouse, Canal du Midi, passerelle Saint-Aubin, 12 octobre 2014, 12h28. ©JJMarimbert



Aucun commentaire:

Publier un commentaire