De ma fenêtre

De ma fenêtre
Toulouse, 5 juillet 2014, 21h15

dimanche 23 novembre 2014

Aquarium (extrait)


Je finis par sortir
Manuel Portalès non
pensais être libéré
univers cloitré confiné
de la chambre clinique
odeurs et bruits des
aiguilles partout du
coton dans les muscles
les os les poumons
enfin regard happé
voitures arbres ciel
air de juin accueillant
sons déliés des oiseaux
boulevards fleuris
femmes en jupes
nus-pieds débardeurs
les premiers jours
le trottoir conserva dans
ma façon de déambuler
hésitante un insecte des
traces du long couloir lino
passants d'une insouciance
infantile puis tout rentra
dans le désordre des rues
chez moi rue Maletache
je redécouvris les objets
naïfs odeur du café frais
pain grillé musique blabla
l'épaisseur de ma présence
mon lit joyeux cela ne dura
pas je pensais Manuel
Portalès est là-bas quelle
heure est-il hall de la 
clinique il feuillette
un journal et suit la
noria des ambulances
le plus souvent ne
dépassait pas l'office
m'avait un jour dit qu'un
rien le faisait renoncer
pas dit à quoi il se
plantait devant la fenêtre
de la chambre regardait
les toits jusqu'au dîner j'eus
envie de lui rendre visite
besoin dès le lendemain
me taraudait alors
je retournai voir Manuel
Portalès pas surpris
se dit même content.

Aquarium, Éditions du Cygne (2014)
Sur le Biladi, entre Sète et Tanger, au large de l'Espagne. 17 mai 2007, 17h22. ©JJMarimbert


Aucun commentaire:

Publier un commentaire