De ma fenêtre

De ma fenêtre
Toulouse, 5 juillet 2014, 21h15

lundi 28 juillet 2014

Trois colonnes


Trois colonnes en ligne
face aux fleurs affolées
vent de mer capricieux
fait chanter la montagne
en tous sens les vagues
sur les galets déposent
de beaux navires anéantis
par les rochers pointus.

Ou bien n'est-ce que l'écho
de rencontres rêvées
d'une voix inconnue
d'une chambre murée
de tissus étalés
sur le parquet brillant
qui sous l'effet des rires
des mots lancés plein ciel
se dispersent soudain
au fond des gorges serrées.

Mots broyés consumés
poussière de regards
musique des corps séparés
par l'impossible oubli
des lèvres des mains
des souffles éteints
des visages penchés
vers l'ailleurs.

Il sort et dans la rue
croise d'autres navires
d'autres vents en furie
trois colonnes en ligne
au bout de la ville
il s'allonge sur un tapis
d'oyats agrippés à la dune
dans le murmure
de l'horizon apaisé.

(28 juillet 2014)
Toulouse, Église de la Daurade, 5 juillet 2014, 17h13. ©JJMarimbert


Aucun commentaire:

Publier un commentaire